Ars Metrica

Pour une conception moderne de la spécificité humaine

(1976 – Exposé présenté devant le Cercle Polivanov – remanié et abrégé en 2007)

La spé­ci­ficité hu­maine est définie depuis longtemps, par une série de pro­priétés ap­par­em­ment in­dépend­antes: l’activité so­ciale de pro­duc­tion fondée sur l’usage de l’outil (le trav­ail), le lan­gage sym­bol­ique (ar­tic­ulé), la pensée et la con­science réfléch­ie, la sta­tion de­bout libérant la main, le dévelop­pe­ment du cerveau, en par­ticuli­er du néo­cor­tex, et la durée de son dévelop­pe­ment, la durée de vie, l’inconscient, la ré­ceptiv­ité sexuelle con­tin­ue des femelles, le culte des morts, l’activité es­thétique, les valeurs mor­ales, la con­science du passé et du fu­tur, etc. Read more