Ars Metrica

Frère mineur ou frère cadet ?

Cor ay e voluntatz : rapports d’imitation d’une chanson religieuse provençale

Il est un lieu com­mun dans la tra­di­tion philo­lo­gique que les chan­sons re­li­gieuses médié­vales sont des con­tra­facta, des im­it­a­tions formelles de poèmes pro­fanes an­térieurs de la tra­di­tion poétique cour­toise (ou par­fois de poèmes lat­ins litur­giques ou paral­itur­giques). Cet avis est ac­cepté autant pour la poésie des trouvères que pour celle des troubadours. Notre in­térêt porte ici sur la chan­son mariale oc­citane at­tribuée à Fraire Men­or (PC159,1) Cor ay e vol­un­t­atz, 6aab’aab’b’b’aab’b’b’aab’b’b’aab’. Cette pièce est con­tenue dans deux chan­son­niers provençaux, et il est très prob­able que son auteur reprend la forme d’une com­pos­i­tion an­térieure. Read more